Archives du blog

Disneyland Paris : Retour sur la soirée Star Wars !

Le 16 décembre 2015, nous avons assisté à la soirée Star Wars. Cette dernière a été organisée par Disneyland Paris dans le but de célébrer la sortie de l’épisode 7 de la Saga légendaire. Retour sur cet événement galactique qui s’est un peu perdu dans les étoiles…

sw1


Un début en fanfare !

Sur les coups de 20h00, Main Street U.S.A. s’est transformé en gigantesque défilé reprenant quasiment l’entièreté des personnages du film mais également 3 invités de marque, que sont Robert Watts, Jersey Bolock et Robert Blalak. L’ensemble de la troupe aura fait le chemin de Town Square jusque Central Plaza en empruntant Main Street U.S.A.

f787b3e046826234a3f53107ff72f7d6

Source image : Dlrp Express

Source image : Ouest France

Ce défilé a été, pour nous comme pour pas mal d’autres personnes, un véritable plaisir pour les yeux. En effet, les costumes étaient incroyablement bien réalisés, l’ambiance de la Saga était plus que présente juste devant nous et nous avons eu la chance de voir Robert Watts, Jersey Bolock et Robert Blalak, 3 personnes qui ont contribué à l’histoire des films Star Wars.

Discoveryland et une bonne ambiance…

Après ce défilé fortement sympathique, nous nous sommes rendus vers Discoveryland, lieu unique de la soirée. Juste en face de la boutique Star Traders, une sorte de piste de danse et un DJ pour enflammer le petit millier de visiteurs présent. Des musiques actuelles étaient jouées, des danseurs se donnaient à fond sur des estrades, des bars proposaient plusieurs boissons rafraichissantes à des prix assez corrects, des points photos étaient installés pour que le visiteur puisse immortaliser son passage à la soirée Star Wars et plusieurs autres événements avaient également lieu dans Vidéopolis pour compléter ce rendez-vous.

IMG_20151216_203756056

Vidéopolis et ses animations…

Disneyland Paris, avec Vidéopolis, avait l’ambition de mettre les fans de Star Wars à l’honneur durant cette soirée. Les visiteurs déguisés pouvaient s’affronter dans un concours de costumes. Vidéopolis nous a également offert le Padawan Challenge, un quizz géant, dont les questions n’étaient pas trop compliquées pour les amoureux de la Saga. Et le tout accompagné à l’entrée par une salle de maquillage (NDLR : occupée par un photographe PhotoPass plus que désagréable avec les visiteurs).

Source image : Dlrp Express

Des animations qui ont eu un beau succès dans un premier temps, mais qui ont laissé des gradins quasiment déserts par la suite. Les participants semblaient joyeux de se montrer sur scène, mais nous sentions qu’il manquait quelque chose pour rendre le tout carrément fou. En effet, des animations supplémentaires autour de ces séances quizz auraient été les bienvenues.

Discoveryland Theater et ses conventions !

Situé derrière l’attraction Space Mountain, Discoveryland Theater nous a permis d’assister à une convention retracant les carrières des 3 invités d’exceptions et nous apportait son lot d’anecdotes. Des Stormtroopers étaient présents également dans la salle, le tout dans une ambiance assez galactique.

4f86d5f9b615db0a7f404c678d825a91

Source image : Dlrp Express

Un restaurant vide et un restaurant plein !

Durant cette soirée, nous avions l’opportunité de nous restaurer dans deux restaurants, le Toy Story Buzz Lightyear’s Pizza Planet ou bien le Café Hypérion. Si le premier était plus que désertique, le second était bondé comme jamais. En effet, le Café Hypérion possédait des files d’attentes hallucinantes. L’autre point de restauration était donc beaucoup plus calme et permettait de manger en toute tranquillité. Cependant, être dans une soirée ayant pour thème Star Wars et entendre les chansons de la Cavalcade de Noël, cela ne faisait pas très original.

IMG_20151216_214224434

Nous avons décidé de tester le Toy Story Buzz Lightyear’s Pizza Planet et son buffet à volonté. Dans le cadre de la soirée, nous avons eu droit à des cupcakes thématisés Star Wars ou encore des gaufres en forme de sabre laser. Le reste du buffet étant le même qu’à l’ordinaire…

Un final avec Dark Vador !

À la fin de cette soirée, nous avions rendez-vous devant la boutique Star Traders pour assister à la Cérémonie de Clôture. Durant celle-ci, s’est offert à nous un spectacle mêlant son et lumières. Dark Vador et ses fidèles Stormtroopers sont apparus sur le toit de Star Traders avant d’illuminer Discoveryland avec un feu d’artifices !

38fa458ed456d9bde8ebd2bdf4dea272

Source image : Dlrp Express

Une soirée avec un peu de déception…

Malheureusement, nous avons très vite eu un sentiment de trop peu en nous baladant dans le land qui rend hommage à Jules Verne. Effectivement, nous avions l’impression d’être à Disneyland Paris durant une journée normale, mais avec quelques animations de plus. Même si ces dernières étaient pour la plupart très intéressantes, comme les photos locations avec Chewbacca ou encore R2-D2, le défilé en début de soirée mais aussi les concours organisés dans Vidéopolis, nous trouvions qu’il n’y avait rien de bien exceptionnel à se mettre sous la dent.

N’oublions pas qu’il s’agissait d’une soirée « test » pour le parc parisien. Même si des points négatifs sont à retirer, le positif est largement présent et l’ensemble permettra à Disneyland Paris de préparer de nouveaux événements avec plus de contenus tout en améliorant ce que nous pourrions appeler les petits « couacs » qu’une telle soirée peur rencontrer…

IMG_20151216_222352915

Selon des sources certaines, le parc parisien n’aurait vendu à peine que 1.500 tickets sur les 6.000 disponibles. Nous ne pouvons que comprendre ces chiffres. En effet, les tarifs pour cet événement étaient bien trop excessifs pour le menu proposé, même si Disneyland Paris avait déjà pris la peine de les baisser.

Les tops et les flops ?

Les tops :

  • Défilé d’entrée incroyable ;
  • Les invités de marque ;
  • Rencontres avec les personnages de la Saga ;
  • Une première pour Disneyland Paris ;
  • Les desserts thématisés Star Wars dans les restaurants ;
  • La disponibilités des invités ;
  • Le final ;
  • Les déguisements de certains visiteurs ;
  • Les décors, les posters géants et les Cast Members.

Les flops :

  • Endroit fort restreint ;
  • Peu d’animations vraiment emballantes ;
  • Pas énormément de visiteurs ;
  • Certains personnages qui retirent des éléments de leur costume en public ;
  • Les files d’attente surchargées pour rencontrer des personnages ;
  • Les restaurants.

Disneyland Paris bons plans tient à remercier Disneyland Paris et surtout Mathias Dugoujon pour leur disponibilité, leur gentillesse et le magnifique cadeau de nous avoir invité à cet événement !

Star Wars, une ruée vers l’or pour Disney : près de 26 milliards d’euros rapportés.

Suite à la sortie Mercredi 16 Décembre du 7e opus de la saga Star Wars « Le Réveil de la Force », les médias se sont emparés de l’évènement pour faire un bilan de ce que rapporte Star Wars à Disney. Depuis 1977 la franchise Star Wars a rapporté près de 26 milliards d’euros. Toutefois depuis 2012, c’est Disney qui bénéficie de ces retombées économiques.

m1


En 2012 l’image de Dark Vador coiffé d’oreilles Mickey avait fait sourire beaucoup d’entre vous au détriment de l’inquiétude des fans de la série. En effet, fin 2012 Georges Lucas signe un contrat de 4 milliards d’euros avec la Walt Disney Company. Est ainsi cédé à Disney l’une des licences les plus lucratives au monde depuis le 25 mai 1977.

m3

La critique de l’époque fuselait sur l’annonce du prochain épisode : sera-t-il meilleur ? Sera-t-il différent des autres épisodes ? L’esprit Star Wars sera-t-il modifié par Disney ? La réponse à ces questions vous la trouverez actuellement dans vos salles obscures avec la sortie tant attendue du 7e épisode de la saga.

Du cinéma qui rapporte gros

Star Wars est surement et incontestablement le plus gros succès de l’industrie cinématographique. A l’époque le premier volet de la saga avait coûté 10 millions d’euros et était diffusé dans 32 salles uniquement. Aujourd’hui c’est tout autre chose. Le 7e opus de la série a coûté près de 180 millions d’euros et les préventes pour la sortie du film ont d’ors et déjà rapportées 45 millions d’euros. Selon les médias, le film devrait rapporter au final 2 milliards de dollars et très probablement s’inscrira dans l’histoire du cinéma, aux côtés des deux plus gros cartons cinématographiques : Avatar et Titanic. Vendredi, lors de la sortie américaine du film, l’épisode 7 « Le Réveil de la Force » avait déjà récolté 120 millions de dollars en une seule journée d’exploitation.

052074.jpg

On peut déjà prévoir deux prochains épisodes et des films dérivés de l’histoire principale. Selon la presse « il devrait en sortir un par an jusqu’en 2020. Objectif : entretenir le business grâce à un gigantesque matelas de spectateurs acquis d’avance, qui se déplaceront que ces suites soient réussies ou non ». Il aurait ainsi été dit chez Disney que « les fans ne verront probablement jamais le dernier épisode de la saga ».

Star-Wars-7-150812-05.jpg

 

Un merchandising large et rentable

 Mais la franchise Star Wars ce n’est pas que des films. Le véritable jackpot pour Disney ce sont tous les produits dérivés. Parmi les 26 milliards d’euros de revenus depuis 1977 on comptabilise :

  • 11 milliards € pour les jouets
  • 4,8 milliards € pour les DVD
  • 3,9 milliards € pour les films
  • 3 milliards € pour les jeux vidéos
  • 1,7 milliards € pour les livres
  • 1,6 milliards € pour les autres (partenariats, évènements…)

De la figurine de collection, au déguisement, en passant par le matériel scolaire, les calendriers, les vêtements, les sabres lasers, les jeux vidéos etc… le merchandising Star Wars est le plus imposant mondialement. A Disneyland Paris même, on trouve désormais la possibilité de construire son propre sabre laser avec différents modules. En cette période de Noël l’effet Star Wars se retranscrit dans les magasins de jouets et en grande distribution avec l’implantation de rayons entiers de sabres lasers, de figurines et autres produits à l’effigie de Star Wars. Pour l’année 2015, la vente du merchandising en raison de la sortie du film devrait rapporter entre 2 et 5 milliards d’euros à Disney.

mp.jpg

 C’est donc une affaire bien ficelée et un engrenage rentable que Georges Lucas a cédé à la Walt Disney Company. Et pour preuve, selon le journal Ouest France l’action Disney est en bonne forme puisqu’elle est l’une des plus belles progressions de l’indice boursier S & P 500 de 2015. L’épisode 7 de la saga « Le Réveil de la Force » nous réserve donc bien des surprises et apparait comme étant la première étape d’une nouvelle ère pour Star Wars.

Sources : Ouest France, Allo Ciné

%d blogueurs aiment cette page :