Disneyland Paris : attention aux arnaques sur Le Bon Coin !

Disneyland Paris est un rêve pour énormément de personnes. Ce dernier peut vite être gâché lorsque l’on se voit refuser l’entrée à cause d’un faux billet acheté sur Le Bon Coin, par exemple. Ce type d’arnaque est très fréquente et il faut donc y faire très attention…

cawrdevuuaa6af5


Les Visiteurs de Disneyland Paris, une proie facile pour les arnaqueurs !

Les personnes qui souhaitent visiter le Parc parisien sont des cibles de choix pour les arnaqueurs en tout genre. En effet, au vu de l’engouement que suscite Disneyland Paris, des arnaques fleurissent pas mal sur Internet ou bien sur les réseaux sociaux. Mais les plus flagrantes s’organisent surtout sur des sites de revente, comme sur Le Bon Coin.

etix-575x395

Les reventes de billets pour des destinations de loisir sont donc très prisées pour effectuer des arnaques. Sur Le Bon Coin, par exemple, on peut y trouver aisément d’innombrables annonces destinées à attirer des internautes qui envisageraient de se rendre à Disneyland Paris.

Comment cela se passe-t-il ?

La personne à l’origine de l’annonce frauduleuse explique la plupart du temps qu’il a obtenu ses places grâce à son CE (comité d’entreprise), à prix réduit, et qu’il les revend un peu plus cher, mais toujours moins que le prix officiel. En gros, on constate que tout le monde est gagnant dans l’histoire. « Sauf que 90% de ces annonces sont des arnaques« , souligne, sur BFM TV, Jérémie Mani, entrepreneur dans le web français et spécialiste des réseaux sociaux.

Image-1.jpg

Les billets achetés sont quasiment à tous les coups des « e-billets« , autrement dit des tickets électroniques avec un code barre. Le vendeur ne manque pas d’imagination pour faire croire jusqu’au bout qu’il s’agit d’un vrai billet. Effectivement, celui-ci vous fera parvenir un document PDF envoyé par mail. « Le graphisme est bluffant, et il est difficile de se rendre compte que c’est une arnaque », raconte encore l’expert.

Sur Le Bon Coin, neuf annonces sur dix proposant un billet pas cher pour les parcs d’attractions sont des arnaques. Pour inciter les victimes à choisir leur arnaque plutôt qu’une autre, ils proposent souvent des services supplémentaires. Par exemple, le parking gratuit à Disneyland Paris. Or, en se renseignant, on découvre que le parking est payant et que les billets électroniques doivent être nominatifs. Si on vous propose un billet avec parking gratuit et sans nom, c’est une arnaque. La difficulté est que chaque parc d’attraction fonctionne différemment, il faut donc bien connaître les spécificités de chacun.

Terrible désillusion pour les familles…

Malheureusement, la plupart du temps, c’est seulement à l’entrée de l’un des deux Parcs Disney que l’arnaque apparaît aux yeux des Visiteurs. En effet, lorsque le code barre est scanné à l’un des tourniquets, celui-ci refuse de laisser passer les personnes en possession du faux billet achetés sur Le Bon Coin.

img_2155

De plus, ces familles, après avoir perdu de l’argent dans l’achat du ticket frauduleux, ont déjà payé le parking. Disneyland Paris passe dès lors très vite du rêve au cauchemar…

Certains ne se laissent pas faire pour autant !

Début 2016, un habitant de Sotteville-lès-Rouen avait acheté sur Le Bon Coin des billets d’entrée pour Disneyland Paris qui se sont révélés être faux. C’est en contactant le Parc parisien pour demander des informations sur son séjour que la victime a découvert la supercherie. Très contrarié de s’être fait arnaquer de la sorte, le Normand ne s’est pas avoué vaincu. Après avoir épluché Le Bon Coin à la recherche d’annonces proposant des entrées similaires vendues par le même utilisateur du site, la victime a fixé rendez-vous à ce dernier début avril. Mais l’acheteur était cette fois-ci accompagné de policiers en civil qui, au moment de la transaction, ont interpellé le faussaire de 18 ans, raconte France 3.

police7

Déjà en 2012,  un homme avait été interpellé  par la police alors qu’il vendait des faux billets pour Disneyland Paris. Il aurait fait plus de 1.200 victimes.

Que peut faire Disneyland Paris ?

Le Parc parisien ne peut tout simplement rien faire pour les personnes arnaquées. La seule réponse que donnera Disneyland Paris à ses Visiteurs trompés sera la suivante : « Nous ne pouvons rien faire, car vous avez acheté votre billet ailleurs que sur notre site Internet officiel. » Cependant, un remboursement du parking peut tout de même être envisagé.

Comment éviter ces arnaques ?

Premièrement: avant d’appuyer sur le bouton « payer« , recherchez sur internet l’adresse mail du vendeur/de l’acheteur, et son numéro de téléphone, afin de voir s’il est identifié comme fraudeur sur les forums. Méfiez-vous aussi d’un individu qui n’a pas d’historique sur le site. Et le seul conseil à suivre serait de ne pas vous rendre sur des sites de revente, comme Le Bon Coin. À la place, renseignez-vous auprès des offres promotionnelles réalisées régulièrement par Disneyland Paris. 

billet13

Des indices peuvent mettre la puce à l’oreille, en voici quelques-uns afin de ne plus tomber dans le panneau :

  • Présence de la mention « parking gratuit » figure sur le ticket.

Vous pouvez être certain qu’il s’agit d’une arnaque: Disneyland Paris n’offre jamais le parking aux Visiteurs.

  • Aucun nom n’est renseigné sur le ticket.

Tous les e-billets vendus par le parc d’attraction sont nominatifs.

  • Aucune catégorie de billet n’est mentionnée.

Tous les e-billets vendus par le parc d’attraction mentionnent la catégorie de billet (MINI, MAGIC…) qui conditionne la période d’accès aux Parcs.

  • Annonces truffées de fautes d’orthographe et de syntaxe.

Une annonce avec énormément de fautes d’orthographe et de syntaxe peut facilement laisser place au doute.

Le site de revente Le Bon Coin n’est pas le seul à grouiller d’arnaques…

Les réseaux sociaux aussi sont de véritables nids à arnaques, en ce qui concerne des billets pour Disneyland Paris. En effet, Facebook est le plus touché par ce fléau. Pour en savoir plus sur ce sujet, cliquez ici !

Sources : BFM TV et 20 minutes

Publicités

À propos de Philippe Chauvin

Je suis Chauvin Philippe, j'ai 25 ans et je suis diplômé en communication (journalisme) de la HEPH Condorcet à Marcinelle (Charleroi, Belgique).

Publié le octobre 18, 2016, dans Actualité Disneyland Paris. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :