Disneyland Paris : escroquerie de près de 700.000€ subie par le parc parisien !

Le parc le plus féerique d’Europe a été victime d’un préjudice qui s’élève à 700.000€, suite à des billets d’entrée achetés sur le site de Disneyland Paris avec des numéros de carte bancaire détournés et ensuite revendus à prix cassés sur des sites de vente entre particuliers…

dsc_0582


Un préjudice qui s’élève entre 600.000 et 700.000€ !

Le préjudice subit par Disneyland Paris s’élèverait entre 600.000 et 700 000 €, rien qu’entre les étés 2013 et 2014. C’est donc une belle affaire que vient de mettre à jour la section économique et financière de la Police judiciaire de Meaux, en interpellant ce lundi matin deux jeunes hommes résidant dans le secteur de Sarcelles. La plainte de Disneyland Paris remonte à l’été 2014, suite à de nombreux impayés ayant pour cause une escroquerie de grande ampleur. Un porte-parole de Disneyland Paris a confirmé à l’AFP cette plainte, ajoutant que la société «travaillait très régulièrement avec les autorités» et était «très vigilante en matière de pratiques frauduleuses».

Un stratagème bien ficelé…

La manœuvre était la suivant : des tickets achetés sur le site du parc d’attractions avec des numéros de carte bancaire détournés étaient ensuite revendus à prix cassés sur des sites de vente entre particuliers. Les transactions se faisait même en main propre devant l’entrée du site. Entre-temps, les titulaires des cartes bancaires piratés faisaient opposition, et Disney n’enregistrait donc aucune rentrée d’argent. Les tickets, d’une valeur faciale de 84€, sont revendus 35€. Mais le petit manège de cette bande devient l’attraction principale de la police judiciaire, qui a interpellé ce lundi deux revendeurs de 22 et 23 ans en train d’œuvrer devant Disneyland, en possession de seize billets d’entrée. En effet, mettant en place une veille informatique pour contrôler les achats sur le site de Disneyland Paris, les enquêteurs ont également déployé une surveillance physique à l’entrée du parc pour «se focaliser sur les revendeurs», a confié la source policière.

Copie-de-DSC04058

Les gardes à vue, qui ont été prolongées ce mardi matin, ont déjà permis d’établir que le système perdure depuis deux ans, avec une trentaine de billets vendus chaque week-end. Avec 20€ de bénéfice par ticket, le duo de revendeurs affiche un bénéfice estimé à 70.000€ sur la période. Reste à déterminer si ces revendeurs étaient également les acheteurs ou si deux équipes travaillaient de concert. «C’est le bout de la chaîne qui a été interpellé. Nous ne savons pas comment ils se sont procuré les billets frauduleux», a reconnu le parquet, sans plus de précisions sur d’éventuels complices ou sur la poursuite des investigations pour démanteler un réseau. Les deux hommes comparaîtront devant le tribunal correctionnel de Meaux pour «recel d’escroquerie» et «vente à la sauvette» le 21 août prochain.

Source : AFP

Publicités

À propos de Philippe Chauvin

Je suis Chauvin Philippe, j'ai 25 ans et je suis diplômé en communication (journalisme) de la HEPH Condorcet à Marcinelle (Charleroi, Belgique).

Publié le juillet 22, 2015, dans Actualité Disneyland Paris. Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. A reblogué ceci sur SERRISINFOSet a ajouté:
    Le préjudice subit par Disneyland Paris s’élèverait entre 600.000 et 700 000 €, rien qu’entre les étés 2013 et 2014

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :