La communication de Disneyland Paris lors de l’accident de mercredi dernier …

Vous le savez toutes et tous, mercredi dernier, un accident très grave est survenu à Disneyland Paris dans l’attraction Pirates des Caraïbes. 

Mais qu’en est-il de la communication du parc autour de cet incident ?

Dans les médias, on pouvait lire « Un garçon de cinq ans a été grièvement blessé en tombant d’une attraction du parc Disneyland Paris. » ou encore « La direction d’Eurodisney a confirmé l’accident, sans donner plus de précisions, à ce stade, sur l’état de santé de l’enfant. »

Pourtant Disneyland Paris a été dépassé par la vague de tweets relatant les faits de cet horrible incident sur Twitter ! La nouvelle se propage d’autant plus vite que le parc est en pleine période d’Halloween avec une grande affluence, qui se combinent avec les vacances de la Toussaint. Autant d’opportunités pour que la nouvelle de l’accident s’évente en temps réel à une vitesse encore plus accélérée que d’ordinaire.

Ces exemples de tweets montrent à quel point, la nouvelle s’est propagée à une vitesse qui ne pouvait que dépasser Disneyland Paris :

Une heure plus tard, c’est au tour des médias classiques de s’emparer de l’affaire et de publier les premières infos concernant cet accident. « Un petit garçon de 5 ans se trouve entre la vie et la mort suite à sa chute gravissime dans le manège. » Avec le peu d’éléments que possèdent les journalistes, Ils publient alors les contenus avec le récapitulatif historique de tous les accidents survenus chez Disneyland Paris. Ce genre de procédé n’est jamais agréable à entendre par un parc d’attraction qui tente de redorer son blason qui plus est auprès de ses visiteurs !

Aucune information ne survient de la part du parc.  Même pas une simple annonce indiquant que l’attraction était fermée suite à cause de l’accident. Pourtant, le parc détient plusieurs outils afin d’informer en direct les visiteurs. On pense dès lors, aux réseaux sociaux comme Twitter et Facebook, il propose également des applications où il est possible de connaître temps d’attente de chaque attraction du parc. Cependant, rien n’est utilisé pour relayer l’information de ce mercredi …

Les télévisions en profitent pour réaliser des reportages en direct du parc car les horaires coïncides parfaitement avec les éditions du soir !

Ce n’est que cinq heures plus tard que la direction de Disneyland Paris prend enfin la parole. Sur ses réseaux sociaux, elle annonce l’arrêt total de l’attraction durant le temps de l’enquête et assure son soutien à la famille du petit garçon de 5 ans.

Voici les tweets rédigés par les membres de la communication de Disneyland Paris :

Suite à cette affaire, Disneyland Paris ne s’en tire pas trop mal, malgré un flagrant retard communicant à l’allumage. Le fait de savoir que le petit garçon n’était plus en danger de mort à fait redescendre la pression médiatique. La négligence des parents accompagnateurs ayant aussi aidé. Sur la page Facebook de Disneyland Paris, beaucoup de personnes exprimaient l’irresponsabilité des parents. 

Néanmoins, l’équipe dirigeante du parc devrait revoir ses procédures de communication de crise à la suite de cet accident qui aurait pu dégénérer plus sérieusement si les circonstances avaient été plus graves. Le silence conservé pendant près de cinq heures aurait alors pu se retourner contre Disneyland.

Disneyland Paris, n’est pas passé loin d’une mauvaise surprise avec cette affaire ! Beaucoup de visiteurs se plaignent déjà du parc que ce soit au niveau de la sécurité, de la propreté ou encore des casts members …

Source : www.leplus.nouvelobs.com

À propos de Philippe Chauvin

Je suis Chauvin Philippe, j'ai 27 ans et je suis diplômé en communication (journalisme) de la HEPH Condorcet à Marcinelle (Charleroi, Belgique).

Publié le novembre 2, 2013, dans Parcs disney. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :