Ça a commencé avec une souris, ça continue avec un rat !

Avec sa 60ème attraction, Disneyland Paris a décidé de nous rétrécir pour décupler nos sensations au moment d’entrer dans le monde de Ratatouille. 

À Disneyland Paris, plutôt que n’importe où ailleurs dans le monde parce que « le film, le personnage, l’ambiance allaient vraiment avec les attentes du public européen et la volonté des patrons de Disneyland Paris. Il fallait quelque chose d’unique, qui n’aurait de sens que chez nous. Et donc recréer Paris à 30 Km de Paris et cette idée de la gastronomie c’est tout de même la France ! Rémy a su perdurer, c’est un personnage adorable. Et le fait que les rats et les humains cohabitent, c’est important aussi. Ça a commencé avec une souris, ça continue avec un rat !« , s’enthousiasme, des étoiles plein les yeux, Laurent Cayuela, l’un des concepteurs écrivains de l’attraction Ratatouille, l’aventure totalement toquée de Rémy.

Oui certains exercent de bien jolis métiers ! Mais en quoi a consisté exactement sa mission dans la création de cette nouvelle attraction ? « Il y 3,4 ans, on m’envoyait des demandes top secret pour cette attraction. On me demandait des choses telles que concevoir un pot de confiture. Ou encore : Qu’est-ce qu’il y a écrit sur un pot de petits pois ? C’était important car, reproduit ici, le pot de petits pois allait être gigantesque ! Je savais que je travaillais pour le décor de Ratatouille mais je n’avais aucune idée de comment ils allaient utiliser ces objets !« , nous explique Laurent.

Si le visiteur venu en famille se retrouve plongé dans les cuisines d’un grand restaurant, Chez Gusteau’s, il ne revit pas pour autant le film d’animation avec Rémy pour héros. « On n’a pas fait une transposition du film en attraction. On a vraiment travaillé avec Pixar pour continuer le film et vivre l’expérience du film en tant que rat.« 

Voilà donc le visiteur miniaturisé. Face à des décors aux dimensions géantes, pour des sensations décuplées. « C’est une grande première mondiale d’utiliser du multisensoriel dans une attraction. Les yeux et les oreilles comme d’habitude. Mais aussi le chaud/le froid, les odeurs des cuisines…« 

Sans oublier, grâce à la technologie 3D, l’impression de galoper comme un petit animal chassé de toutes parts par des humains… Le comble ! En outre, l’une des grandes innovations de l’attraction repose sur la technologie qui fait voyager les ratmobiles de scène en scène. Ces petits wagons n’étant pas disposés sur des rails, ils évoluent comme s’ils étaient téléguidés. Mais nous n’en saurons pas plus… « Normalement, deux rats ne devaient jamais suivre les mêmes traces. Le fait que les ratmobiles ne soient pas sur des rails provoque l’effet de surprise chez le visiteur.« 

Ici, pas de lassitude possible, ni de répétition : vous pouvez prendre place à bord du véhicule plusieurs fois dans la journée, et ne jamais suivre le même parcours au sein de Ratatouille… Le visiteur se retrouve t-il fait comme un rat ? Alors que nous avons pu apprécier en primeur à l’attraction plusieurs fois, on se dit que Disney a, une fois de plus, bien fait de voir les choses en grand. Ce voyage entre un poisson de plusieurs mètres et des oranges plus grosses que nous est rempli de saveurs. Qui se dégustent à loisir, sans que nos yeux ne frôlent l’indigestion.

Article de la DH/Les Sports, auteur : Ch. V.

À propos de Philippe Chauvin

Je suis Chauvin Philippe, j'ai 26 ans et je suis diplômé en communication (journalisme) de la HEPH Condorcet à Marcinelle (Charleroi, Belgique).

Publié le juin 26, 2014, dans Actualité Disneyland Paris. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :