Nouvelle tentative de suicide à Disneyland Paris …

Le service horticulture de Disneyland Paris est sous le choc après la tentative de suicide d’un de ses employés.

Vendredi dernier, Jérôme, un cast-member employé au service horticulture, a essayé de s’immoler après avoir reçu une convocation à un entretien avec ses responsables en vue d’un rappel à l’ordre.

Il aurait donné à un collègue un liquide phytosanitaires qui, lui, n’est pas autorisé à utiliser ces produits chimiques. 

« Il a vidé un baril d’essence au-dessus de sa tête et s’est saisi d’un briquet pour mettre le feu… Mais un collègue s’est jeté sur lui au dernier moment, l’empêchant de commettre l’irréparable », résume Patrick Maldidier, délégué syndical Unsa, organisme dont Jérôme est adhérent. Le syndicat envisage de porter plainte contre EuroDisney pour « harcèlement ».

La direction du parc d’attractions de Chessy se dit « attristée par le geste du salarié ». Elle indique qu’il a été « pris en charge par les premiers secours basés sur le site 24 heures sur 24 » et assure suivre « de près la situation du salarié pour s’assurer qu’il va bien, ainsi que celle de son entourage et de ses collègues ».

D’autres cas ?

Ce n’est pas la première fois qu’un membre du personnel de Disneyland Paris tente de mettre fin à ses jours.

D’autres cas sont à déplorer dans le passé malheureusement … 

  • En effet, en février 2011, deux membres de la direction de Disneyland Paris ont dû négocier plus d’une demi-heure en coulisses, avec un salarié du parc d’attraction, à Marne-la-Vallée. Ils ont réussi à le persuader de ne pas se jeter du haut d’un pont, sur le parcours d’un petit train en périphérie du parc Disney.

Salarié en mi-temps thérapeutique, par ailleurs également délégué syndical Unsa, s’était juché en fin de matinée en haut d’un pont d’une dizaine de mètres, à hauteur de la gare du petit train faisant le tour du parc.

L’employé aux attractions a ensuite menacé de se jeter de l’ouvrage, et demandé à voir des membres de la direction. A son arrivée, le directeur des parcs d’attraction accompagné d’un autre responsable ont parlementé pour le faire renoncer. 

Selon plusieurs témoins, l’homme est finalement redescendu «en larmes», en accusant son manager d’être à l’origine de son geste. «Il n’arrêtait pas de répéter «Merci K…, c’est à cause de toi tout ça !», témoignait un salarié. L’employé suicidaire a ensuite été pris en charge par la médecine du travail, avant d’être transporté en observation à l’hôpital de Lagny-sur-Marne. 

  • En juillet 2013, un employé de Disneyland Paris avait tenté de mettre fin à ses jours. Cet employé de la sécurité de 25 ans  avait été porté disparu quelques heures plus tôt, alors qu’il ne rentrait pas de sa pause. Dans le même temps sa petite amie avait reçu un message d’adieu par sms de sa part. Les pompiers l’avaient retrouvé à terre près de l’hôtel New York avant de l’emmener à l’hôpital.
  • Déjà, en 2010, trois employés avaient mis un terme à leur vie. Un an plus tard, un membre du personnel sous le regard de dizaines de visiteurs avait menacé de se suicider.

Sources : http://www.radiodisneyclub.fr et http://www.leparisien.fr

À propos de Philippe Chauvin

Je suis Chauvin Philippe, j'ai 27 ans et je suis diplômé en communication (journalisme) de la HEPH Condorcet à Marcinelle (Charleroi, Belgique).

Publié le octobre 25, 2013, dans Hôtels disney. Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

  1. C’est triste quand meme …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :