Kodak arrête son partenariat avec les parcs Disney !

La firme de photographie arrêtera donc son partenariat avec les parcs Disney alors qu’elle durait depuis l’année 1955 !

En effet, l’ex-fleuron de la photographie mondiale se place sous la protection de la loi sur les faillites, pour se restructurer.

Quelle conséquences pour Disneyland Paris ?

Une déclaration de travaux vient d’être déposée en mairie de Chessy concernant le réaménagement de la boutique Town Square Photography.

Avec la fin du partenariat avec Kodak, la boutique Town Square Photography pourrait donc recevoir prochainement une nouvelle thématisation.

Voici d’ailleurs une présentation de ce magasin :
Town Square Photography,

Les nouveaux procédés photographiques bouleversèrent eux aussi la vie quotidienne des Etats-Unis d’Amérique et du Monde entier. Ce qu’explique Eddie Sotto :  » George Eastman, le créateur de Kodak n’avait pas inventé la photo mais avait mis au point le procédé qui permettait de développer facilement une pellicule. 
Les thèmes primordiaux qui ressortaient, à nouveau, étaient la liberté nouvelle et l’esprit d’invention, les deux ligne de force de Main Street. 

L’accessoiriste Conradine Holtz fut l’un des nombreux imaginieurs piqués par le virus de la photographie:  » Dans Town Square Photography se trouvent des centaines d’appareils photo. C’est probablement le magasin qui contient le plus d’accessoires. Certains de ces appareils, qui datent de 1890 à 1920, sont très rares. Les collectionneurs ont vraiment des chances d’être surpris. Pour dénicher les lanternes magiques qui se trouvent dans le magasin, je suis d’ailleurs devenue membre d’un club amateur. Les plupart des photos viennent de marchés aux puces. Il s’agit de tranches de vie d’Américains de tous horizons: des enfants allant à l’école, des photo de la guerre civile, des mères de famille…  et à travers elle, on aperçoit le contexte de Main Street et la place de la photo dans la vie des gens à cette époque. »

C’est un autre aspect de la conception du magasin qu’Eddie Sotto garde quant à lui en mémoire:

« Je me souviens m’être installé une nuit au bureau du propriétaire. ( le bureau présent dans la vitrine de la boutique ) Ce propriétaire était supposé être
un peu excentrique, il collectionnait les bagues de cigares était très désordonné. Or, à deux heures du matin, je suis devenu le propriétaire. J’ai joué avec
les crayon comme si je faisais mes comptes, utilisé les lunettes pour lire ses livres, déplacé les papier, jeté certains documents dans la corbeille, contrôlé les factures d’eau, puis au bout de quelques heures de ce jeu, j’ai tout laissé tel quel et nous avons collé les élements. Grâce à ce jeu de rôle le propriétaire vivait. »

Publicités

À propos de Philippe Chauvin

Je suis Chauvin Philippe, j'ai 25 ans et je suis diplômé en communication (journalisme) de la HEPH Condorcet à Marcinelle (Charleroi, Belgique).

Publié le juillet 3, 2013, dans Actualité Disneyland Paris. Bookmarquez ce permalien. 1 Commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :