Le côté obscur de la force à Disneyland Paris ?

Les rumeurs les plus folles sur un « Star Wars Land » à Disneyland Paris, ne font que grandir ces derniers temps.

Ce ne serait pas la première fois que le côté obscur de Mickey se dévoile. En effet, l’attraction Star Tours, actuellement à Disneyland Paris, est arrivée dans le parc californien d’Annaheim en 1987. Les « Star Wars Weekends » ont quant à eux fait leur apparition aux studios Disney de Hollywood en 1997, devenant un festival annuel en 2003. Au menu : parades, spectacles et entraînements au sabre laser avec Dark Vador en personne.

Mais en achetant la poule aux ewoks d’or, qui lui a tout de même coûté la bagatelle de 4,05 milliards de dollars, Disney a mis la main sur une véritable manne à produits dérivés que ses parcs à thème lui permettraient d’exploiter encore davantage. George Lucas a en effet fondé la plus grande partie de son empire sur le merchandising. Sur les 27 milliards de dollars de revenus générés par Star Wars, près de 22 milliards reposeraient ainsi sur la vente des jouets, DVD et autres produits dérivés, selon le site statisticbrain. De la coque pour IPhone chewbacca  au body R2D2, tout est bon dans le Jedi.

Patience, toutefois, il faudra encore du temps à Mickey pour contrôler la force. Le Los Angeles Times a ainsi interrogé une porte-parole de Disneyland, qui a différé le débat en affirmant « nous n’avons rien à annoncer pour le moment ». Ce qui n’empêchera pas les fans d’y croire encore.

Pourquoi ce projet pourrait-il se faire à Disneyland Paris ?

  • La première raison, c’est un projet réel sur lequel DLP Imagineering travaille, donc ce point là est réglé.
  • La deuxième raison est stratégique, et c’est la plus importante: le principal problème qu’à le parc avec Star Tours 2 est que non seulement la nouvelle version est hors de prix et que pour la même somme ils peuvent avoir une vraie nouvelle attraction mais aussi qu’il s’agit une fois de plus d’une nouvelle version d’une attraction déjà existante, et, point important, que les guests qui ont déjà visité DLP connaissent déjà. OR, à chaque fois que le parc a fait une nouvelle version d’un ride existant ils n’ont pas eu les effets escomptés pour la somme qu’ils ont dépensé. Space Mountain Mission 2 est un bon exemple, et même le retour de Captain EO les a laissé sur leur faim. Donc, suivant le vieux principe qu’un chat échaudé craint l’eau froide ils sont le moins que l’on puisse dire méfiants et le service marketing déteste faire la promotion d’une nouvelle version d’une attraction existante parce qu’ils considèrent, sans doute à juste titre, que c’est très difficile « à vendre » sur un plan marketing, de publicité, etc… car précisément les visiteurs connaissant la version précédente peuvent avoir l’impression qu’il n’y a rien vraiment de nouveau, même si dans le cas de Star Tours 2 c’est faux, bien entendu.
  • D’un autre coté le parc sait qu’ils ne peuvent pas garder la première version de Star Tours pendant une éternité. La solution – et à mon sens la plus intelligente – qu’ils ont trouvé serait donc de créer un mini Star Wars land, ce qui rendrait la situation tout à fait différente à savoir qu’ils ne « vendraient » pas – sur un plan marketing – un rehab d’une attraction déjà existante mais « un tout nouveau land Star Wars ». Et sur un plan marketing ça change tout. Il vous faut toujours garder en tète que le problème du parc n’est pas uniquement de créer de nouvelles attractions et de trouver l’argent pour les construire mais surtout de créer de nouvelles attractions/concepts qui avant tout feront venir ou revenir les guests dans les parcs. Sur cet angle d’attaque un Star Wars land qui n’existe nulle part ailleurs en Europe ou même ailleurs est sans doute la meilleure idée qu’ils pouvaient trouver pour régler le problème de Star Tours 2. Et en ce qui concerne le financement pour répondre à une question posée plus haut, c’est évidemment uniquement DLP qui financera ce Star Wars land, ni l’Etat, ni même George Lucas qui se contente de toucher des royalties sans dépenser un centime, le gros du budget étant pris par Star Tours 2. Ah, au fait, et pour la date, sans doute pas avant 2015, en tout cas d’après ce qui a l’air d’être prévu, après l’ouverture de Ratatouille aux WDS. 

Voici ou serait situé le projet à l’intérieur de Discoveryland.

Quoi qu’il en soit, que la force soit avec vous !

 

Sources : www.disneycentralplaza.com et www.bigbrowser.blog.lemonde.fr

Publicités

À propos de Philippe Chauvin

Je suis Chauvin Philippe, j'ai 24 ans et je suis diplômé en communication (journalisme) de la HEPH Condorcet à Marcinelle (Charleroi, Belgique).

Publié le avril 29, 2013, dans Actualité Disneyland Paris. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :