Elle fait du Disneybound à Disneyland Paris !

Enza est une grande passionnée de Disney, mais surtout de Disneyland Paris. D’ailleurs, elle est une mordue du Disneybound, une pratique qui devient de plus en plus suivie par énormément de fans du parc parisien !

12088207_10207783379413650_4262868427165378317_n


Qu’est-ce que le Disneybound ?

Le Disneybound consiste à porter des tenues inspirées par les personnages Disney, sans tomber dans le déguisement ou le cosplay. Au contraire, il faut que la tenue puisse être portée au quotidien sans éveiller les soupçons quant à son inspiration : seuls vos semblables vous perceront à jour. En somme, c’est une manière subtile et créative d’afficher sa passion à ceux qui la partagent vraiment. Cette pratique trouve son origine sur le compte Tumblr de Leslie Kay nommé « DisneyBound« , où elle propose régulièrement des associations de vêtements et d’accessoires, parfois suggérées par ses lecteurs. 

Qui est Enza ?

Enza est une énorme passionnée de Disneyland Paris et donc du Disneybound. Âgée de bientôt 19 ans, elle suit des études en Licence de Lettres Modernes à l’Université de Lille 3. Elle habite en France dans une petite ville du nom de Roncq, qui se situe à 15 minutes de Lille en voiture. Elle a d’ailleurs connu Disneyland Paris bons plans via notre page Facebook.

Notre rencontre avec Enza !

ghfhg

#DLPBP :

Comment est venue cette passion ?

Enza :

« Je suis tombée dessus par hasard en cherchant des Cosplay Disney. J’ai trouvé le blog américain dédié aux Disneybounds et je m’y suis tout de suite prise au jeu, et je me suis dis que je devais absolument essayer cette technique à ma prochaine visite à Disneyland Paris. »

#DLPBP :

Depuis quand exercez-vous le «Disneybounds» ?

Enza :

« Cela fait maintenant 3 ans que j’exerce le Disneybound. À vrai dire, quand j’ai fait mon premier disneybound je ne savais même pas que ce terme existait, ni même que des gens faisaient la même chose que moi ! Ça a été une vraie surprise quand j’ai découvert qu’il y avait une communauté entière derrière le mot « Disneybound ». »

#DLPBP :

Qu’en pense votre entourage ?

Enza :

« C’est très partagé. Les membres de ma famille sont tous derrière moi et me soutiennent et m’aident dans ma passion, tandis que certains de mes amis trouvent ça ridicule et inutile… Heureusement que ces personnes sont peu nombreuses. En général, on aime assez ce que je fais. »

#DLPBP :

Vous êtes-vous déjà fait remarquée par Disneyland Paris, des sites Disney, autres ?

Enza :

« Toutes mes visites à Disneyland Paris sont un passage obligatoire par le Disneybound ! En effet, j’aime beaucoup que les gens reconnaissent le personnage que je « porte ». Et il est vrai qu’à Disneyland Paris, on me remarque beaucoup, et on me fait même des compliments sur mes Disneybound ! J’ai rencontré de merveilleuses personnes grâce à ça, et certaines ont hâte de voir mes tout nouveaux Disneybound ! J’essaye toujours de rencontrer le personnage que je porte, comme avec Mickey ou Mary Poppins, et même si ce n’est pas le fameux personnage, ils me reconnaissent tous assez facilement, pareil pour les Cast Members, et c’est ça que j’aime dans cette passion. »

#DLPBP :

Est-ce facile de gérer cette passion tous les jours ?

Enza :

« C’est assez facile de gérer ça dans le sens où ce ne sont que des vêtements, mais c’est parfois très difficile de trouver ces dits vêtements, tout comme je peux tomber par hasard sur une pièce fétiche d’un personnage non prévu qui en devient un… Dans la vie de tous les jours je ne porte que très rarement des Disneybound, car comme je l’ai dit plus haut ce que j’aime c’est qu’on reconnaisse le personnage, et dans la « vraie » vie, personne ne le remarque tout compte fait. »

#DLPBP :

Quel personnage avez-vous le mieux réalisé ?

Enza :

« Je dirai que c’est celui de Bert, car c’est celui qui a fait le plus de « bruit » ! Mais comme c’est une création fait main, je ne pense pas que je peux le qualifier de Disneybound. Alors je dirai celui de Gaston que j’ai réalisé pour ma visite pendant la saison d’Halloween. »

#DLPBP :

Avez-vous déjà eu des remarques d’autres visiteurs dans le parc ?

Enza :

« Oui, à chaque visite en fait. Quand je portais mon Disneybound de Mary Poppins, beaucoup de personnes se retournaient sur mon passage en disant « Oh! C’est Mary Poppins! ». Mais les meilleurs commentaires étaient pour mon Disneybound de Bert. Beaucoup de personnes pensaient que je travaillais à Disneyland Paris! Et tous les personnages l’ont reconnu, même Mary Poppins avec qui j’ai eu la chance de faire quelques photos! Certains CastMembers étaient aussi étonnés de ma tenue et beaucoup m’ont félicité. »

#DLPBP :

Combien de personnages êtes-vous capable de représenter ?

Enza :

« J’ai aujourd’hui dans mon placard près d’une vingtaine de Disneybounds comprenant plusieurs versions de Ariel, Minnie et Mary Poppins, ainsi que des versions uniques de Bert, Daisy, Gaston, Cruella, Mérida, Clochette, etc. Le prochain en date est un personnage de Alice aux pays des merveilles, mais je n’en dis pas plus. »

#DLPBP :

Quel personnage est le plus compliqué à reproduire et quel est celui qui est le plus facile ?

Enza :

« Celui le plus compliqué a été celui de Gaston ! J’ai du faire 5 magasins différents pour trouver tout ce qu’il le fallait, et d’ailleurs les bottes et la ceinture sont des éléments que j’avais déjà depuis quelques années… Je voulais absolument que ce Disneybound soit prêt pour ma seule et unique visite pendant la saison d’Halloween. Le Disneybound le plus facile a été celui d’Ariel, tout simplement parce que le vert et le violet sont mes deux couleurs préférées, et j’ai trouvé tous les vêtements dans mon armoire et dans celle de ma grande sœur ! »

#DLPBP :

Que pouvons-nous vous souhaiter à l’avenir ?

Enza :

« Ce qu’on peut me souhaiter, ce serait de continuer à être « lucide » dans mes Disneybounds et ne jamais me prendre la tête pour ça, c’est à dire ne jamais trop réfléchir à celui ci. Et surtout de toujours profiter de cette merveilleuse passion qu’est le Disneybound ! »

Quelques photos de la pratique du Disneybound d’Enza !

unnamed (2)

unnamed (3)

unnamed (4)

unnamed (5)

unnamed (6)

unnamed (7)

unnamed

Merci à Enza pour sa gentillesse, sa disponibilité et le partage de sa passion !

À propos de Philippe Chauvin

Je suis Chauvin Philippe, j'ai 25 ans et je suis diplômé en communication (journalisme) de la HEPH Condorcet à Marcinelle (Charleroi, Belgique).

Publié le octobre 13, 2015, dans Disneyland Paris bons plans. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :