Libération & France Info « Et si EuroDisney avait fait un flop »

Le journal français Libération sort à l’occasion de ses 40 ans, un dossier parodique sur l’Empire Disney qui s’installait en avril 1992 à Marne-la-Vallée.

 

 

Les prémisses d’une véritable catastrophe médiatique imaginée et caricaturée par Edouard Launet. Un petit rappel également des mésaventures financières réelles du parc lors de ses premières années d’exploitation l’ayant conduit à sa restructuration.

Aujourd’hui, on pouvait lire dans les colonnes du journal Libération fêtant cette année ses 40 ans d’existence un dossier « pseudo-humouristique » consacré à l’inauguration officielle du parc EuroDisney au grand public le 11 avril 1992. Dans la foulée le lendemain, le parc ouvrait pour la toute première fois ses portes au grand public. Sous la plume du journaliste Edouard Launet, l’article nous plonge dans les coulisses de l’inauguration du parc français prête à tourner au fiasco… Parodie grossière, rustre, bobo mais plaisante rappelant tout de même la débâcle financière réelle qui a suivi durant les premières années d’exploitation du resort parisien l’ayant conduit à sa restructuration complète.

Entre un Picsou, un Mickey et un Donald souffrant de problèmes gastriques à la veille du grand défilé d’inauguration, le PDG de l’empire Disney (à l’époque Michael Eisner) attendu devant le château mais retenu par des douaniers français, des majorettes du défilé endoctrinées par un nouveau courant de Révolution prolétarienne, des peoples « bas de gamme » et un feu d’artifice sans doute annulé par une tempête de neige, le 11 avril 1992 à Marne-la-Vallée préfigure une catastrophe médiatique cuisante devant des millions de téléspectateurs grâce à la technologie Mondiovision (TF1 retransmettait à l’époque l’inauguration, présentée par Jean-Pierre Foucault et David Halliday)…

Le journal revient également sur plusieurs vraies désastres en série qui ont sévis dans l’univers des parcs d’attractions dans le monde comme Pripyat en Ukraine, victime médiatique du réacteur nucléaire numéro 4 deTchernobyl quatre jours avant son inauguration ou Wonderland près de Pékin qui n’a jamais été achevé. Dans un encadré plus sérieux, Libé ressasse à la mode Wikipédia les infortunes et les mésaventures qu’a connu notre cher resort Disney parisien quelques mois après son ouverture officielle ayant pour conséquence de grands bouleversements financiers ayant conduit à la restructuration d’EuroDisney. Très instructif Libé qui nous rappelle même la citation d’Ariane Mnouchkine (« Tchernobyl culturel » qualifiant le parc EuroDisney) de 1992 comme une sentence historico-emblématique du projet d’anéantissement des bobos gauchos de tout ce qui peut s’attacher à Disney en France depuis 1992… 

Source : http://www.radiodisneyclub.fr

À propos de Philippe Chauvin

Je suis Chauvin Philippe, j'ai 27 ans et je suis diplômé en communication (journalisme) de la HEPH Condorcet à Marcinelle (Charleroi, Belgique).

Publié le juillet 31, 2013, dans Parcs disney. Bookmarquez ce permalien. Poster un commentaire.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :